Catégories
escales

Confiné sur une île

Îlien, j'ai bien vécu cette année de confinement1. Certes, je ne suis pas un îlien de longue date, voire un natif avec une légitimité bâtie sur de nombreuses générations.

Comme toute ma tribu, nous sommes de "nouveaux arrivants", l'ancrage affectif depuis trois décennies2 est un petit plus car nous n'étions pas des inconnus…

Aussi nous retrouver confinés sur ce territoire n'a pas été une épreuve. Certes, la période de cette limite du kilomètre autour de notre abri était un poil surréaliste (…sur certaines îles plus petites, carrément gag). Et compliqué de surveiller ces îliens qui connaissent tous les chemins vicinaux.

Bref, nous nous sommes retrouvés à plus de 5600 âmes… et quelques opportunistes astucieux qui ont essayé de se fondre dans le décor dès mars.

Vers Le Pilor…

À défaut de voyager, nous avons pris le temps d'explorer en long, en large et en travers encore plus profondément notre territoire.

D'aucuns peuvent se lasser du cadre mais cette île est loin d'être monotone, l'océan jamais le même avec les variations de lumière, le vent, la pluie.


  1. C'était hier, 17 mars, un jour anniversaire… 

  2. Dans les années soixante pour ma pomme…