Catégories
sac à dos

Deux paires de chaussures…

Pas d’impasse sur vos chaussures (…à semelles crantées si une grosse partie de vos marches sont hors bitume). Ce sont les éléments clé pour un voyage confortable. Mettre le prix et les essayer quelques semaines avant de partir.

Comme pour tout, privilégiez la qualité, formule usée mais tellement évidente quand on se retrouve lâché par des pompes bon marché alors que l’on a des kilomètres de route devant (et derrière…!) soi…

Certains modèles haut de gamme comme ceux de chez Ecco — je ne vous donne pas de référence, les leurs1 changent régulièrement — ou encore de chez Meindl sont des chaussons tellement confortables que l’on peut même les utiliser de suite…

Le prix des Meindl peut sembler dissuasif (il l’est…!) mais j’ai fini par opter pour ces dernières après avoir usé quelques paires d’Ecco depuis 2004…

Pensez à une paire de… Sandales

Une bonne paire de sandales dans votre sac à dos pour les étapes comme sur les chemins côtiers2 ensoleillés.

Gamin, je détestais ce type de chaussures avant d’en saisir l’utilité tardivement. Oui, ça se porte sans chaussettes ! Et ça s’entretient comme les pieds !

J’en suis à ma seconde de paire de Columbia en 15 ans. Choisissez un modèle qui maintient bien le pied avec de vraies semelles crantées, l’antithèse des tongs !

Bref, soignez vos paires de chaussures comme vos pieds3…!

Note de fin : une boîte de graisse ne pèse rien, ne prend pas de place et permet d’entretenir ses pompes, les assouplir et éviter qu’elles craquellent ou se dessèchent. Appliquer avec une serviette en papier après les avoir préalablement désalées, brossées et séchées. Le cuir va s’assouplir, changer de couleur et devenir de plus en plus souple… Le pied…!


  1. j’ai utilisé quelques modèles dont, en 2017, urbanbike | Ecco | 1000 kilomètres à pied, ça use, ça use… | 3 ou, en 2008, Ecco Xpedition 

  2. Sur les sentiers côtiers, partez chaussés…! 

  3. si vous emportez une boite de graisse, n’oubliez pas un bon coupe-ongles et une lime pour vous !